Accéder directement au contenu
Gwendoline Robin

Après une formation en art plastique, Gwendoline Robin construit une oeuvre
depuis plus de 20 ans qui, entre installation et performance met son corps
en jeu et en danger. Le feu et les explosifs, mais aussi le verre et la terre, et
actuellement l’eau, sont autant d’éléments auxquels elle se confronte lors
d’actions éphémères qui semblent densifier le temps et l’espace. À partir de 2005, elle présente ses performances lors de festivals internationaux de performance et danse en Europe, Canada, Chili, Australie et Asie.
Artiste associé en 2007 aux Halles de Schaerbeek, elle rencontre Ida De Vos
avec les « Dimanches de la Danse ». En 2009, elle associera Ida De Vos dans
ses recherches sur le mouvement et le déplacement dans l’espace.
Elle réalisera plusieurs collaborations avec des artistes issus d’autres
disciplines : Garrett List pour la musique, Karin Vyncke, Pierre Droulers,
Boris Charmatz, pour la danse et prochainement avec la chorégraphe
Louise Vanneste. Au fil de ces collaborations, le désir de tisser son
vocabulaire performatif dans une structure plus dramaturgique est davantage
présent.
En 2013, elle s’entoure d’une équipe de travail : la danseuse Ida De Vos, le
plasticien scénographe et concepteur lumière Simon Siegmann et le créateur
sonore Olivier Renouf, pour questionner plus loin ses recherches et créer la
performance. « J’ai toujours voulu rencontrer un volcan » présentée au Kunstenfestivaldesarts en 2014 à Tour&Taxis.
Un paysage peu à peu marqué par des évènements d’une force presque
tellurique : un parcours où l’espace partagé par l’artiste et les spectateurs
s’ouvre et se resserre sous la pression des corps, des matériaux, du son
et de la lumière.
En Mai 2016, aux Brigittines dans le cadre du Kunstenfestivaldesarts,
Gwendoline Robin a présenté la performance « Cratère n°6899 ».
La première étape de son nouveau projet « A.G.U.A », (titre provisoire).
Ce projet désire intégrer aux recherches artistiques les recherches scientifiques
et plus particulièrement celles qui abordent la relation entre la Terre,
l’Eau et l’Univers. Ce projet sera présenté au Kunstenfestivaldesarts en mai
2018.
Gwendoline Robin enseigne à l’Académie des Beaux-arts de Tournai, à l’ESA
Le 75 et à la Cambre, à Bruxelles.
Elle est accompagnée par Grand Studio
http://gwendolinerobin.be/

Photo ©Jorge De la Torre Castro

Contact

Pierre-Laurent Boudet
pierlo.boudet (at) entropieproduction.be
+32 484 650 830
Florent Garnier

florent.garnier (at) entropieproduction.be
+32 487 76 83 16

En résidence administrative au Théâtre Varia
Rue du Sceptre 78
1050 Bruxelles - BE