Accéder directement au contenu
3ème Vague

Aurélien et Maxime sont deux jeunes artistes qui travaillent entre la Belgique et la France. Nous collaborons aujourd’hui sur la question de l’écologie appliquée au domaine de l’art vivant. Dans nos vies personnelles, nous réfléchissons quotidiennement à l’écologie. Vu sous un prisme d’ordre politique, nous agissons sur notre mode de consommation alimentaire, sur l’énergie dépensée, nos moyens de transports et sur les discours que l’on porte. Mais jamais nous n’avions cherché à trans- poser ces réflexions à la création en art vivant.

Que faisons-nous en tant que professionnel.les, comme actions dans notre secteur d’activité face à cette question, au moment d’une prise de conscience générale d’ordre social et politique, sur l’écologie ?
A quoi ressemblerait un spectacle qui respecterait ces logiques écologique ?
Nous aimerions créer une performance dans laquelle ces questions seraient mises en perspective. Il ne s’agit pas pour nous d’organiser et de faire un spectacle dont le sujet serait l’écologie, mais plutôt de questionner concrètement notre pratique. Notre axe serait alors la recherche et l’impact esthétique, dramaturgique d’un spectacle poussé au paroxysme de l’écologie.

Est-ce que cela veut dire faire un spectacle dans le noir ? Mais aussi, quels décors recyclons-nous ? Peut-il y avoir une tournée ? Qui pollue le plus : l’acteur·ice, la technique ou la direction ? Que faire de la culpabilité ? Peut-on dissocier notre éthique citoyenne et de notre éthique professionnelle ? Faut-il un théâtre punitif ? Sommes-nous la troisième vague, celle d’une réflexion en retard, ou celle d’un changement des pratiques ?

Ces interrogations nous porte notamment à penser le bien-être au travail et ses conditions. L’écolo- gie, c’est aussi et avant tout la question de la sociabilité des êtres vivants au sein d’un milieu (ici, le spectacle vivant donc). Et si l’écologie nous aspire à un ralentissement de production et de matière, est-ce compatible avec le milieu, l’industrie de l’art vivant aujourd’hui et ce que cela induit en terme de productions, d’étapes pour aboutir à une création ? Avec ce projet, nous nous questionnons donc sur l’écologie des relations, notamment dans le travail : comment ne pas se surcharger, penser les pressions externes, ou interroger la question du burn-out. Enfin, comment l’écologie pensée au sein d’une création peut-elle être une réponse à une crise politique capitaliste et culturelle ? C’est pourquoi nous comptons aussi interroger les lieux de diffusions et d’accueil de la création, afin de mettre en forme et alimenter au fur et à mesure des répétitions et diffusions une grande carte des acteur·ices écologiques dans le spectacle vivant.

3ème vague bénéficie de l’accompagnement en production d’Entropie Production et des conseils d’Aurore Stalin ainsi que du soutien du CENT-QUATRE PARIS.
3ème vague, un spectacle écrit et porté par Aurélien Leforestier et Maxime Arnould sous l’impulsion de Léa Tarral (dramaturgie, réalisation et conception).

Contact

General manager
Pierre-Laurent Boudet
pierlo.boudet (at) entropieproduction.be
+32 484 650 830
Administrative manager
Anaïs Bastin
anais.bastin (at) entropieproduction.be
+32 2 642 20 57
Production manager
Camille Bono
camille.bono (at) entropieproduction.be
+33 6 33 23 06 21
Production manager - Projet Quartier Vincent Glowinski
Laura Ughetto
laura.ughetto (at) insas.be
Webmaster
Abel Poucet

Entropie Production est sous contrat programme avec le Ministère de la Culture de Fédération Wallonie Bruxelles et est soutenu par Wallonie Bruxelles International

En résidence administrative au Théâtre Varia
Rue du Sceptre 78
1050 Bruxelles - BE

Subscribe to our mailing list

* indicates required